Rien ne remplace une Maman

Vendredi soir, c’était notre première sortie en couple avec le Grizzli, depuis la naissance. Le jour des 5 mois de notre Bout’chou.

Une de nos nièces a accepté de faire quelques heures de babysitting. Nous avions passé la journée avec elle, je me suis dit que Bout’chou la connaissait donc déjà un peu et qu’au cas où il se réveillerait, il ne serait pas trop effrayé que ce soit elle (plutôt que nous) qui s’en occupe.

Nous avons donc mis Bout’chou au lit en lui expliquant que nous sortions et que ce serait sa cousine qui le garderait jusqu’à notre retour cette nuit.

Sortir 3 heures, se réjouir d’avoir un peu de temps juste pour nous. Se faire un chouette resto, se dire qu’on va pouvoir discuter comme on en avait l’habitude « avant », ne plus savoir comment c’était « avant », ne plus savoir comment se comporter en tant qu’épouse (ben oui… à force d’être d’abord maman…). Se rendre compte qu’on a du pain sur la planche pour se re-séduire l’un l’autre, vouloir parler de notre couple et inévitablement dévier et parler de notre enfant… Bref, c’était notre première vraie soirée en couple depuis longtemps.

Et quand on rentre, on apprend que Bout’chou est inconsolable depuis une heure et que notre nièce était sur le point de nous téléphoner, ne sachant plus quoi faire pour le calmer… Et frustration extrême pour elle, nous avions à peine passé la porte du salon que Bout’chou se calme tout seul en nous voyant et nous fait un grand sourire. « Ahhhh chouette, mamaaaaaan, tu es de retour! 🙂 »

Elle avait pourtant tout essayé: le biberon, un autre biberon au cas où le premier n’avait pas bon goût, la sucette, les câlins, le garder dans les bras et faire les 100 pas…

Comme quoi, rien ne remplace une Maman !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *