Les poubelles à Barcelone et à Bruxelles

Le Grizzli est à Barcelone depuis 22 mois et une des premières choses qui nous a étonné là-bas est la gestion des déchets.

A peine arrivés dans l’immeuble, nous demandons au concierge comment se gèrent les poubelles. Quelle couleur correspond à quel type de contenu, et comment s’organise le ramassage. A notre grande surprise, il nous dit qu’il n’y a pas de tri, et qu’il fait le tour des paliers tous les soirs pour déposer nos sacs poubelle dans la benne publique à l’extérieur de l’immeuble. Grande surprise pour nous, venant de Bruxelles: ah bon, on ne trie pas les déchets à Barcelone??

Bien que mes premières pensées aient été « super, pas besoin de se casser la tête », j’ai très vite été mal à l’aise avec cette manière de faire. A force de le faire quotidiennement à Bruxelles, j’avais un pincement au coeur à chaque fois que je jetais une feuille de papier, une cannette ou un tetrapack à la poubelle. Alors, n’y résistant pas, nous avons quand même pris l’habitude de séparer les verres et les gros cartons, et nous avons continué à nous renseigner pour essayer de comprendre…

Jusqu’à ce qu’on nous dise… Barcelone propose un tri des déchets mais… il faut aller déposer soi-même les sacs de différentes couleurs dans les grosses bennes respectives, qui se trouvent un peu plus loin. Les seuls camions-poubelles qui passent sont ceux des déchets ménagers. Les cartons, les verres, les cannettes & tetrapacks peuvent être triés et déposés dans une benne publique, mais il n’y a pas de camions-poubelles qui ramassent spécifiquement ces sacs poubelles-là.

Or en Wallonie, les sacs plastique à usage unique (qu’ils soient gratuits ou payants) sont interdits depuis janvier déjà. Et Bruxelles suit la tendance à partir du 1er septembre prochain. Alors après eu mauvaise conscience à chaque fois que j’étais à Barcelone, et parce qu’on va enfin avoir un chez-nous stable pour les prochains mois, j’ai décidé que c’était le bon moment pour introduire de nouvelles habitudes dès le premier jour.

Je prendrai le temps de faire un article pour chacun des sujets, mais voici déjà un petit aperçu:
-diminuer drastiquement le sucre
-me remettre à cuisiner « vivant »
-supprimer au maximum les emballages plastiques
-faire un sérieux tri de ma garde-robe
-reprendre quotidiennement la méditation
-refaire régulièrement remettre de la calligraphie

Voilà donc mon programme des prochains mois, en parallèle bien sûr de mon boulot d’indépendante que j’adore.

Sources et crédits: blogs.cotemaison.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *