Notre crevette n’aime pas les ondes

Cette après-midi, nous avions rendez-vous avec la sage-femme pour commencer la préparation à l’accouchement. C’est plus tôt que ce qu’elle propose généralement aux couples, mais au vu de notre déménagement en Espagne fin de l’été, on s’est dit que tout ce qu’on peut commencer ici dans notre langue maternelle est bon à prendre, d’autant qu’on n’a pas la moindre idée des types de praticiens qu’on trouvera ou non là-bas. J’imagine qu’il y a, là-bas autant qu’ici, des sages-femmes pro-nature. Mais comme on n’a pas encore trouvé, on capitalise sur ce qu’on peut avoir ici avant le déménagement.

Nous voilà donc au second rdvs avec notre sage-femme. Lors du premier, à 11 semaines de grossesse, on n’avait pas réussi à entendre le coeur du bébé. Elle nous disait qu’il était encore très petit et qu’il était probablement juste derrière l’os pubien, raison pour laquelle l’appareil n’arrivait pas à capter les battements de son coeur.

On a donc voulu réessayer lors de ce rdvs-ci, à 14 semaines de grossesse. Et on était tout heureux, on a entendu son petit coeur battre !! 3 secondes… après, plus rien… on a cherché un peu, déplacé le petit appareil un peu à gauche, un peu à droite, rien ! Notre Crevette avait bougé, et impossible de la retrouver. Alors j’avoue que je me suis quand même posé des questions… est-ce que ça lui fait mal? est-ce que ça picote? est-ce que ça chatouille? La médecine moderne affirme que les ondes échographiques ne sont pas dangereuses pour le bébé, qu’il ne risque rien. Peut-être qu’il n’y a effectivement pas de risque médical en tant que tel. Mais qu’on ne vienne pas non plus me dire que ça ne lui fait rien, vu la manière dont Crevette a été se planquer. J’y réfléchirai à deux fois la prochaine fois qu’on me propose une échographie « pour le plaisir de voir le bébé ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *