Comment j’ai relancé ma production de lait

Pour ma part, il y eut 2 périodes où j’ai manqué de lait. La première c’était lors du pic de croissance des 3 mois, la seconde c’était il y a 2 semaines suite à un mauvais conseil du pédiatre (celui de diminuer à 5 tétées par jour). Depuis, j’ai appris que chaque femme a une capacité mammaire qui lui est propre. Certaines délivrent 120ml/tétée, d’autres 90ml… On ne choisit pas, c’est la nature qui nous a chacune faite ainsi. Forcément, à celles qui comme moi n’ont que 90ml, hé bien ça veut dire que bébé demandera plus souvent à manger, pour avoir la même quantité par jour qu’un bébé qui recevrait 120ml à chaque tétée.

Pour vous donner une idée du « programme d’allaitement » que j’ai appliqué:
-Mise au sein toutes les 2h pendant 48h (la nuit j’attendais qu’il réclame, c’était toutes les 3h). Puis 4 jours toutes les 3h.
-Les 2 premiers jours, j’ai fait beaucoup de peau à peau. Les jours d’après, pour ne pas vivre avec bébé collé contre moi, j’ai mis des compresses chaudes sur les seins (petit coussin aux noyaux de cerises). Ça aide à faire monter le lait plus rapidement
-Mettre bébé aux 2 seins à chaque tétée. Dans mon cas, il s’énervait car ça ne coulait pas assez vite, alors je le mettais à gauche puis dès qu’il s’agitait, à droite, puis à nouveau à gauche, et à nouveau à droite, jusqu’à ce que les 2 seins soient complètement vides
-A la fin, pour l’aider à vider chaque sein, je pressais chaque sein entre mes doigts pour m’assurer que tous les canaux étaient bien vides
-J’ai rajouté des paillettes de levure de bière dans toutes mes salades (je préférais ça aux comprimés)
-Quitte à ce que ce soit un peu frustrant pour Bout’chou au début, je ne lui donnais plus aucun biberon pour compléter (pas même une réserve de lait maternel). En le mettant ainsi au sein à chaque fois qu’il avait faim, il stimulait ma lactation afin de la faire re-démarrer.

En plus d’une série d’informations intéressantes sur le fonctionnement des glandes mammaires, ces bons conseils m’ont été donnés par une conseillère en lactation, et je me suis tenue à ce petit programme pendant plusieurs jours. Autant dire que j’étais bien fatiguée après une semaine, mais je voulais vraiment tout tenter pour pouvoir continuer d’allaiter exclusivement jusqu’à ces 6 mois. Et je dois reconnaître que ça a bien fonctionné.

Mais si le sujet vous intéresse, il existe encore plein d’autres trucs pour restimuler la lactation! N’hésitez donc pas à faire appel à une conseillère en lactation !

Et puis demandez de l’aide pendant quelques jours pour que la logistique de la maison soit prise en charge (au moins partiellement): demander aux copines de nous déposer un repas ou l’autre, avoir une aide-ménagère quelques heures de plus, ou faire livrer les courses à la maison. C’est tout ça de repos qu’on peut dédier au redémarrage de notre lactation!

Full courage à celles qui passent pas là!!

Une réflexion au sujet de « Comment j’ai relancé ma production de lait »

  1. Ping : Pourquoi tant de pédiatres donnent de mauvais conseils en allaitement? - Maman & zèbre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *