Dur dur d’être un peu sévère

Vous vous souvenez sûrement de mon article il y a un mois, où j’étais déterminée à faire faire ses nuits à Bout’chou? (A lire ici) Eh bien voilà, un mois plus tard, on en est au même point! Retour à la case départ… on était pourtant vraiment motivé. Mais visiblement pas assez déterminés!

On a tenu 2 semaines, le temps des vacances. Puis entre la reprise du boulot, les fortes chaleurs, le manque de sommeil pour tout le monde, on a été de moins en moins stricte quand Bout’chou se réveillait la nuit. C’est tellement facile de le mettre au sein pour le rendormir… sauf que ce n’est pas une solution à long terme.

Avec le Grizzli on a donc décidé de remettre les choses à plat et de mettre par écrit ce qui était acceptable ou non pour nous. Ainsi, on sait à quoi s’en tenir: qui se lève, comment l’aider à se rendormir, quelle routine mettre en place pendant la nuit… en soi rien de bien méchant mais comme me disait une amie médecin, Bout’chou a un peu plus de 6 mois et il faut tout doucement commencer à lui mettre un cadre.

Limiter le nombre de tétées à 2 par nuit me semble rationnellement tout à fait raisonnable. Mais mon coeur de maman a l’impression de passer pour la méchante… ce n’est pas le cas, je sais. Bout’chou a besoin de limites, je sais. Et moi j’ai vraiment besoin de dormir plus la nuit, je le sais aussi. N’empêche que je ne trouve pas ça si facile d’être un peu « sévère ». 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *