Le « Château Maman », ce truc magique

L’OMS recommande l’allaitement exclusif jusqu’au 6 mois de l’enfant, et comme je le disais dans un précédent article, rares sont les femmes qui ne sont pas capables d’allaiter.

Pour ma part, il n’y a pas que les recommandations de l’OMS qui m’ont poussées à vouloir allaiter, il y a aussi ceci: le sein peut servir à d’autres choses qu’à seulement nourrir son enfant !

Quand rien ne va plus, quand c’est la grosse crise, quand rien n’aide à calmer les pleurs ou à endormir Bout’chou, quand on est dans une situation désespérée, le sein a ce pouvoir magique. Et il m’est arrivé quelques fois d’utiliser cette solution ultime… de mettre mon bébé au sein juste pour ça: pour le calmer, l’apaiser, le réconforter.

Et ce pouvoir là, je sais que le biberon ne l’a pas. Ce n’est pas seulement le fait de manger (prendre un biberon ne serait pas forcément une solution), ce n’est pas non plus le fait de téter (une sucette ne fonctionnerait pas forcément non plus), c’est la douce sensation d’être contre sa maman et de sentir battre son coeur, de pouvoir tétouiller son sein sans vraiment manger, d’être dans ses bras et de sentir l’odeur de sa peau en étant tout tout tout contre elle…

Car tout ça, même le meilleur des biberons de lait artificiel ne peut l’apporter. Ne fut ce que parce qu’on ne se dévêtit pas quand on donne un biberon. Et pour moi, le toucher est hyper important, j’ai toujours été très sensible à cela et j’avais envie de partager cela avec mon enfant. Alors comme dirait le Grizzli, rien de tel que le « Château Maman 2016 » pour notre Bout’chou 😉

Une réflexion au sujet de « Le « Château Maman », ce truc magique »

  1. Ping : Mon entêtement à vouloir allaiter - Maman & zèbre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *