Bébé sensible, bébé éponge

Je suis toujours à la recherche d’idées pour apaiser Bout’chou ou l’aider à s’endormir.

Aimant personnellement beaucoup la musique, je l’ai déjà mis plusieurs fois dans son relax avec un peu de musique pop ou classique, le temps que je prenne rapidement une douche. Mais hier soir, c’était à nouveau la crise pour l’aider à s’endormir. Or j’avais Enya à portée de main… He ben, ça a plutôt bien fonctionné, sauf qu’il se réveillait dès qu’une chanson s’arrêtait. Méthode peu efficace? Ou enfant sensible?

Il est super éveillé, curieux de tout et observe avec attention tout ce qui l’entoure. Bon nombre de personnes nous ont fait remarquer qu’il tenait déjà très bien sa tête pour son âge. « 3 semaines seulement? il est bien avancé pour son âge » nous dit-on. Si vous le dîtes… Personnellement je n’en sais rien, c’est notre premier, alors difficile de comparer 🙂 Mais de ce que j’entends d’autres mamans, Bout’chou semble être plutôt calme pour son âge, le genre d’enfant qu’on qualifierait facilement de « sage ». Et bien que ça m’arrange en ce moment car ça me permet de trouver tranquillement mes repères en tant que jeune maman, je ne suis pas sûre pour autant de vouloir un enfant « trop sage ». Car c’est aussi en faisant des bêtises qu’on apprend et qu’on grandit.

Sinon, les grands-parents défilent depuis presque 3 semaines pour venir voir leur petit-fils. Et bien que cela nous évite de devoir cuisiner, on finit par être malgré tout un peu exaspéré de ne pas pouvoir se retrouver juste à nous 3. On en a besoin pour trouver nos marques, reconstruire notre équilibre, et il semblerait que mon impatience de tous les voir partir est ressenti par Bout’chou dont les horaires de tétées sont de plus en plus irrégulières. Un éventuel pic de croissance pourrait également expliquer cela, mais le fait qu’il recommence à nous faire des sourires quand on n’est qu’à nous 3 me fait aussi penser qu’il a autant que nous besoin d’un environnement tranquille. C’est fou combien un bébé ressent tout ce qui se passe autour de lui. C’est également dans ces moments d’intimité à 3, il nous fait de super mimiques, dont une que j’ai surnommée « la position de la crevette »: cambré et la tête en arrière, les yeux fermés avec un sourire pincé, généralement quand il est en train de se réveiller… c’est craquant ! A force de se cambrer, il a d’ailleurs réussi hier après-midi à se retourner pour la première fois sur le ventre! Un petit exploit qui m’a presque fait sauter de joie 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *